Les industries agroalimentaires ont un rôle majeur à jouer dans la lutte contre le changement climatique et la protection de la biodiversité : le choix des matières premières en lien avec leur mode de production et leur impact sur l’environnement, les étapes de transformation, le choix des emballages et des modes de transport… Ces éléments sont essentiels pour le maintien de la biodiversité et lutter contre le réchauffement climatique.

 

Le projet agroécologique vise à faire s’engager la majorité des exploitations agricoles françaises dans la transition agroécologique. « Produisons autrement », est le volet filières avait été mis en avant.
En effet cette transition des exploitations nécessite des changements comme l’introduction de nouvelles cultures, et de nouvelles variétés plus adaptées au contexte de l’exploitation par exemple…

 

La promotion d’une alimentation durable est réalisée à l’échelle nationale notamment par la lutte contre le gaspillage, mais aussi par le soutien à des projets locaux ciblés : les projets alimentaires territoriaux qui ont pour ambition de promouvoir une alimentation relocalisée, tenant compte aussi bien des attentes des citoyens que des enjeux environnementaux et socio-économiques. Ils permettent d’initier des projets de territoires centrés sur l’alimentation dans toutes ses dimensions, selon une démarche de développement durable qui prend en compte et s’adapte aux enjeux locaux.